Tout ce que tu aimes


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 histoire de jeu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 378
Age : 26
Localisation : Aveyron (12)
Emploi : lycéen
Loisirs : Lecture, écriture, internet
Date d'inscription : 24/07/2006

MessageSujet: histoire de jeu   Lun 31 Juil - 17:27

voilà, je joue à un jeu, Tribal Wars, dans lequel j'appartient à une tribu, la WKS GT, et j'ai commencé à en écrire l'histoire
( pour plus de précisions sur le jeu, me contacter par MP ou ouvrir un sujet partie jeux vidéo )

P.S. : Lord of Fire, c'est mon pseudo dans le jeu




Lord of Fire entra dans la salle, vêtu comme ses amis ne l'avaient encore jamais vu : il portait une tenue de conteur. Il s'avança sur l'estrade, s'éclaircit la gorge, et entama son long récit...



Le White Knight Squadron
Son histoire



CHAPITRE PREMIER : Une terrible défaite
Une légère brise soufflait sur la plaine et les collines environnantes, faisant claquer les étandards de l'armée qui attendait. Sept mille hommes étaient rassemblés sur la colline, scrutant la plaine et l'horizon à la recherche de l'armée adverse tant attendue. Cinq mille piquiers formaient le gros de la troupe, flanqués de chaque côté par cinq cent bûcherons; mille porteurs d'épée formaient l'arrière garde. Et, à la tête de cette terrifiante armée, deux Seigneurs de Guerre parmis les plus grands du moment : Daboss et Kévinauzou.
Le soleil était haut dans le ciel, signalant que midi approchait, quand un nuage de poussière apparu à l'horizon s'étandant presque d'est en ouest. Les murmures commencèrent à se propager de l'avant des troupes vers l'arrière, mais les généraux y mirent rapidement fin.
-A ton avis, Daboss, combien sont-ils ?
-Hmmm, difficile à dire, on ne distingue pas grand chose d'ici, avec cette foutue poussière. Impossible de savoir si leur armée est colossale ou s'ils s'étalent juste. Mais une chose est sûre : si nous ne bougeons pas rapidement, ils vont nous encercler.
-C'est innacceptable, hmmm... Je comptait beaucoup sur cette position : la pente nous donnait un avantage considérable...
-Laissons les s'avancer jusqu'au centre de la plaine : de cette manière, nous pourrons voir leurs troupes et profiter de l'élan de la descente.
-Bonne idée, je préviens les généraux.

Lorsque l'armée adverse fut arrivée au centre de la plaine, le constat démoralisa un peu nos deux grands seigneurs : leurs adversaires étaient une fois et demie plus nombreux qu'eux, et semblaient mieux équipés. Néanmoins, leur marche les avait certainement épuisé, alors que leur propre armée était en parfait état. Du moins, c'est ce qu'ils espéraient. Kévinauzou tirra son épée, et Daboss porta le bec de son imposante corne de taurreau à ses lèvres; il en résultat un son grave et sinistre, que tous connaissaient comme annonciateur de mort. Mais de quel côté la mort tomberait, ça personne ne pouvait le savoir à l'avance.
Nos deux seigneurs, et leur armée derrière eux, se mirent en marche, puis au pas de course, tandis que l'ennemis continuait inlassablement de s'avancer.

Le choc des deux armées fut terrible, et le fracas des armes sur les armures et boucliers devait à jamais résonner dans les cavernes souterraines à quinze lieues sous la plaine. Les combats furent dignes des plus grandes épopées, chaque soldat semblait enragé, continuant à se battre jusque son dernier souflle même mortellement blessé. Daboss finit par perdre Kévinauzou, son plus cher frère d'arme, de vue. Celui-ci avait en fait obliqué vers l'est pour secourir ses bûcherons, attaqués de flanc. Il répendait la mort sur son sillage, redonnant espoir à ses hommes. Mais il advint qu'il prit un puissant coup à la tête, lui faisant perdre connaissance, et que l'on le laissa pour mort.
Lorsqu'il se réveillat, tard dans l'après midi, la plaine jonchée de cadavres était déserte; il chercha en vain de quelconques rescapés de son armée, mais ne trouva personne. Quand ses pensées s'attardèrent sur le sort probable de Daboss, il s'effondra à genoux, la tête entre les mains, pris de lourds sanglots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tousketm.jeun.fr
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 378
Age : 26
Localisation : Aveyron (12)
Emploi : lycéen
Loisirs : Lecture, écriture, internet
Date d'inscription : 24/07/2006

MessageSujet: Re: histoire de jeu   Lun 31 Juil - 17:28

SECOND CHAPITRE : De nouveaux alliés

Kévinauzou pleurait encore, quand une main se posa sur son épaule :
-Tant qu'il y a de la vie, il reste un espoir, mon frère.
Kévinauzou sursauta et se retourna en un éclair : cette voix, qu'il connaissait tant, qu'il avait entendu des centaines sinon des milliers de fois, cette voix, c'était celle de Daboss !
-Tu n'est pas mort !
-Pas avant toi, vieux frère !
Malgré leur tragédie, ils arrivèrent à rire un instant. Puis ils partirent au nord, dans l'espoir de trouver un abrit pour la nuit.
-Des survivants ? demanda Kévinauzou
-Non, à part nous, tout le monde est mort. Nous avons tenté de battre en retraite, mais un groupe nous attendait un peu plus en arrière. Nos frères ont cherrement vendu leurs vies, mais c'est une bien piètre consolation.
-Et toi, comment as-tu survécu ?
Le regard de Daboss se fit plus noir, plus distant, et sa voix plus lente, semblant regretter chacun de ses mots. C'était un souvenir très dur.
-Nous n'étions plus qu'une dizaine... Un bosquet d'arbres était juste à côté... Nous avons ouvert une brèche, et avons tenté de nous cacher... Mais ils nous ont rattrappé... Moi et Rahhaanya avons réussi à nous enfoncer, mais ils nous suivaient toujours et se rapprochaient... Nous avons enttendu un mouvement à quelques mètres, Rahhaanya m'as poussé dans un fossé et m'as recouvert de feuilles mortes, puis il a bondit vers un groupe de chercheurs et s'est fait tuer... Il s'est... Il s'est sacrifié pour me laisser la vie sauve !
-Une guerre n'est jamais belle... Mais celle-là nous en aurra vraiment fais voir.
-Ils paieront, un jour ou l'autre.
-Oui.

Tard le soir, ils arrivèrent à un village et furent mené au seigneur des lieux. Il les accueillit chaleureusement et mis à leur disposition la salle des bains et des vêtements propres.
-Nous discuterons de votre venue au dînner, j'attends un ami et nous seront ravis de partager notre table avec vous.
Lorsque Daboss et Kévinauzou se présentèrent au dînner, une heure plus tard, leur hôte se leva pour les présenter :
-Messieurs, je suis Nico VIII° du nom, seigneur de ces lieux, et voici le seigneur Maxtroll.
-Nous sommes... Nico VIII° et Maxtroll, les deux puissants seigneurs de guerre ?
-En personne, répondit le-dit Maxtroll
-Nous sommes vraiment enchanté de faire votre connaissance; je suis Daboss, et voici mon très vieil ami Kévinauzou.
-Enchantés.
Le repas fut bref, mais la soirée très longue : les quatres seigneurs s'entendaient à merveille, et une profonde amitié naquit entre eux. Le lendemain, lorsque Kévinauzou et Daboss repartirent, ils promirent de revenir très prochainement.

Et en effet, ils revinrent deux semaines plus tard, l'air assez exités. Nico vint les accueillir :
-Mes chers amis, quelle bonne surprise ! Et quel heureux hazard : Maxtroll est arrivé il y a deux jours !
-En vérité, mon ami, en vérité. Ca ne pouvait pas mieux tomber ! s'exclama Kéviauzou
Une fois réunis, et les quelques nouvelles échangées, Daboss aborda le vif du sujet :
-Nous avons décidé de fonder une tribu, et vous invitons à la rejoindre.
-Quelle idée délicieuse ! s'entousiasma Nico VIII
-Ca ne peut en effet que renforcer nos liens d'amitié, continua Maxtroll
Kévinauzou reprit :
-Nous formerons ainsi... le White Knight Squadron !

Ainsi prit naissance la WKS, tribu soudée par l'amitié, qui aujourd'hui encore préserve ses préceptes fondateurs : Amitié et Assistance. Mais leurs aventures ne faisaient que commencer.




J'ai pas encore écrit la suite, mais elle viendra c'est promis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tousketm.jeun.fr
ára
Modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 400
Age : 27
Localisation : sur un nuage nan! Aveyron (12)
Emploi : lycéenne
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: histoire de jeu   Mar 8 Aoû - 12:16

je vais lire ça plus tard Smile
mais comme je te connais, je pense que c'est super, comme toujours!

_________________
j'aime celui qui rêve à l'impossible---Goethe

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.laphobiescolaire.skyblog.com
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 378
Age : 26
Localisation : Aveyron (12)
Emploi : lycéen
Loisirs : Lecture, écriture, internet
Date d'inscription : 24/07/2006

MessageSujet: Re: histoire de jeu   Mar 3 Oct - 19:42

Ah j'avais complèement oublié de vous prévenir : la tribu ( alliance ) s'est dissoute il y a environ 2mois, doncle projet de l'histoire et parti aux oubliettes...

En plus j'ai arrêté le jeu il y a peu...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tousketm.jeun.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: histoire de jeu   

Revenir en haut Aller en bas
 
histoire de jeu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [A LIRE] Histoire de la taverne + Tuto d'upload.
» HISTOIRE DE LUMUMBA
» Revue "Les dessous de l'Histoire" (Jacquier)
» la peinture hyper réaliste Histoire de l'Art
» Histoire de Rivombrosa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tout ce que tu aimes :: Passions :: Ecriture-
Sauter vers: